20 juin 2014

Tuto “Faire des surpiqures très régulières à la MAC ou à la recouvreuse”

Les belles finitions sur un vêtement consistent, entre autres, à ce que les piqures et surpiqures soient régulières, bien parallèles l’une à l’autre quand il y en a 2, toujours à la même distance du bord tout au long de la piqure, effectuées avec un fil et une longueur de point adaptés au tissu.

Pour ma part, je fais les surpiqures simples ou doubles soit avec la recouvreuse, soit avec la MAC (ayant une recouvreuse je n’utilise jamais l’aiguille double à la MAC), et les surpiqures triples à la recouvreuse.

D’une façon générale, j’utilise la recouvreuse pour surpiquer :

Les coutures (latérales, milieu, emmanchures…), les ourlets dans le jersey, les empiècements, les poches arrondies dans le bas, les braguettes.

Et la machine à coudre pour surpiquer :

Les poches avec angles en bas, les revers de poche avec angles, les ceintures, les cols, les poignets rapportés, les parementures milieu devant rapportées etc.…

1) Surpiqures à la recouvreuse

Surpiqure simple (au point de chainette)

J’utilise soit le même fil qu’à la surjeteuse (c’est-à-dire le fil en cône qui est un fil fin, cela donne sur l’endroit une surpiqure à points discrets pas épais et sur l’envers un point de chainette qui est plus épais que le point envers de la MAC), soit un fil plus épais (fil spécial surpiqure jean ou fil extra fort etc.…):

         point de chainette endroit                           point de chainette envers

        20140615_145536    20140615_145550

Pour garder toujours la même distance par rapport au bord de la couture ou poche etc.…. Je définis un repère sur mon pied presseur de façon à ce que ma surpiqure fasse par exemple 2 mm, ce repère va suivre le bord du tissu pendant toute la surpiqure. Je ne vais plus regarder ou pique mon aiguille mais fixer des yeux mon repère et surveiller qu’il ne dévie pas du bord et ça tout au long de ma surpiqure:

                         20140615_112633

 20140615_145020 20140615_145435

Une autre méthode consiste à tracer au feutre effaçable à l’eau (ou à la craie) la ligne de surpiqure, c’est une méthode très “sûre” car là on fixe avec les yeux à la fois le repère (qui est la ligne du feutre) et l’aiguille, mais c’est plus long au total. Je me sers de cette méthode pour faire les surpiqures qui ne suivent pas des bords (exemple les surpiqures sur les poches de jean):

20140518_085955 20140518_121159

On peut utiliser l’aiguille de gauche ou milieu ou droite de la recouvreuse, c’est selon la distance du bord que l’on souhaite et le repère choisi sur le pied.

Et surtout, je vais lentement car sinon il est difficile de ramener vite le repère sur le bord lorsque celui-ci a dévié. Dans les lignes droites je vais un peu plus vite mais dans les courbes je vais très lentement et dans les angles je vais point par point (je laisse l’aiguille plantée dans le tissu, je lève le pied presseur et tourne le tissu puis rabaisse le pied et fais 1 point puis je recommence…)

Surpiqure double (au double point de recouvrement)

J’utilise 2 aiguilles : celle de gauche et celle de droite. Cela donne un écart de 6 mm environ entre les 2 (comme les vêtements du commerce). Si l’on utilise celle du milieu avec celle de gauche ou celle de droite, l’écart n’est plus que de 3 mm environ, je m’en sers plutôt pour les ourlets des vêtements en jersey.

J’utilise le même fil fin que pour la surjeteuse (cône) ou un fil plus épais (fil spécial surpiqure jean ou fil extra fort ect…)

Sur l’endroit, les surpiqures sont toujours parfaitement parallèles et les points jolis (comme dans le commerce).

Sur l’envers, cela donne une sorte de surjet de la largeur des aiguilles. C’est pourquoi pour surpiquer les ceintures, j’utilise plutôt la MAC car ce surjet large n’est pas très esthétique sur l’envers des ceintures. Par contre, c’est parfait pour surpiquer les coutures et les empiècements:

                                   88085401_p[1]

Remarque: avec les 2 aiguilles à la recouvreuse, on ne peut surpiquer que les lignes droites et les courbes mais pas les angles car lorsqu’on laisse les aiguilles plantées dans le tissu et qu’on lève le pied presseur pour tourner à l’angle : le tissu ne bouge pas. Dans ces cas (et c’est souvent le cas des poches dos de jean), je surpique avec la MAC et non à la recouvreuse.

Pour garder la même distance du bord tout du long de la surpiqure, je procède de la même façon que précédemment pour la surpiqure simple.

aiguille gauche+aiguille milieu                    aiguille gauche+aiguille droite         3 aiguilles

  20140615_151716    20140615_152259    20140615_151942

Si mes surpiqures sont loin d’un bord (cas des ourlets), j’utilise cet accessoire à ourlet (je ne définis pas de repère sur le pied presseur):

                           20140615_112648

Sur l’endroit de l’ourlet replié, je marque d’un trait à la craie à combien de distance du bord replié l’aiguille doit piquer:

                                20140615_105225

Puis je plante l’aiguille dans mon trait et je règle mon pied spécial en fonction:

                     20140615_150509

Je ne regarde toujours pas l’aiguille, par contre mes yeux vont vérifier tout au long de l’ourlet que le tissu se met bien le long de la butée.

                              20140615_150606

 

2) Surpiqures à la MAC

Mes points utilisés:

Avec ma MAC PFAFF, j’utilise le point droit, le triple point, un des points décoratifs, le point zigzag court et étroit ect…

                  20140526_104932

Mes pieds utilisés:

             pied standard                                          pied spécial

20140615_093907 20140615_093745

pied pour ourlet                                                    tige pour matellassage

20140615_093812 20140615_093833

Surpiqure simple

Pour effectuer une surpiqure simple à 2 mm du bord du tissu ou de la couture, je place le petit repère rouge juste à coté du bord du tissu, et pour une surpiqure à 4 mm du bord, je place le petit repère rouge sur le bord du tissu. Et comme pour les surpiqures à la recouvreuse je ne regarde pas l’aiguille mais mon petit repère rouge tout au long de la surpiqure, afin que celui-ci ne dévie jamais de sa trajectoire:

20140615_094031 20140615_094136

                                        20140615_094337

Lorsqu’on arrive dans un angle (exemple de la poche plaquée), il faut laisser l’aiguille plantée dans le tissu, lever le pied presseur, tourner le tissu et vérifier que le petit repère rouge soit comme le début de la surpiqure (jouxtant le bord du tissu ou placé sur le bord du tissu selon ce qu’on a choisi comme écart):

20140615_084722  20140615_084919

20140615_084907  20140615_084932

20140615_084958  20140615_085019

Surpiqure double

Pour effectuer une surpiqure double, je fais d’abord la 1ère surpiqure le long du bord comme décrit précédemment, puis je prends le pied spécial ( voir photo du pied plus haut). Je positionne la 1ère surpiqure dans la rainure du pied et je vais coudre ainsi tout au long de la 2ème surpiqure en ne regardant jamais l’aiguille mais en fixant de syeux la rainure du pied pour surveiller rigoureusement que la 1ère surpiqure se place bien dans la rainure du pied.

Et surtout je vais très lentement dans les courbes et un peu plus vite dans les lignes droites:

20140615_094657

                          20140615_095136

Dans les angles,c’est un peu plus délicat:

- soit on coud point par point en laissant l’aiguille plantée après chaque point et en levant le pied à chaque fois pour voir où le point suivant va se situer par rapport à la 1ère surpiqure,

- soit auparavant, avec une règle on trace à la craie ou au feutre lavable à l’eau l’emplacement de la 2ème surpiqure, ainsi il n’y a plus qu’à piquer l’aiguille sur le trait:

  20140615_100002 20140615_105207

Pour effectuer les ourlets, je procède comme pour l’ourlet à la recouvreuse: sur l’endroit de l’ourlet replié, je marque d’un trait à la craie à combien de distance du bord replié l’aiguille doit piquer:

                                20140615_105225

Puis j’utilise soit le pied spécial ourlet (convient pour des ourlets pas trop grands):

20140615_105435 

Soit la tige qui sert pour la matelassage (que je n’ai encore jamais fait):

20140615_105906 

Soit en utilisant un bloc de post it: on le pose avec l’adhésif sur la machine à l’emplacement calculé pour la largeur d’ourlet souhaité:

20140615_110243 

            20140615_105702

Bon weenkend et à bientôt 28_1_3[1]

Posté par NINE COUTURE à 15:53 - Commentaires [26] - Permalien [#]
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Commentaires sur Tuto “Faire des surpiqures très régulières à la MAC ou à la recouvreuse”

    merci Nine pour ce tuto, je n'ai pas de recouvreuse, je vais donc étudier les surpiqûres machine bien que ma MAC ne soit pas une Pfaff
    bon week-end
    béatrice

    Posté par chtibea, 20 juin 2014 à 16:19 | | Répondre
    • Tu peux faire pareil avec n'importe quelle machine, il te suffit de choisir quels repères tu pourrais suivre sur les pieds de ta machine. Certains n'ont pas de repères rouges mais des petits traits, de toute façon il y en a toujours.

      Posté par NINE COUTURE, 20 juin 2014 à 16:28 | | Répondre
  • Un très grand merci pour ce tuto . Je vais étudier chaque étape en détail . Amitiés

    Posté par Marianne34, 20 juin 2014 à 18:09 | | Répondre
    • En suivant bien un repère et en n'allant pas trop vite, les surpiqures sont "garanties" régulières sans se "prendre la tête" .
      Bon weekend

      Posté par NINE COUTURE, 21 juin 2014 à 08:40 | | Répondre
  • Nine merci pour ce tuto qui est un bon récapitulatif. J'ai le même matériel que toi machine PFAFF et recouvreuse janome; donc je vais profiter un max.

    Posté par simone, 20 juin 2014 à 20:39 | | Répondre
    • Ah! alors Simone maintenant tu vas nous faire de belles surpiqures régulières au kilomètre

      Posté par NINE COUTURE, 21 juin 2014 à 08:42 | | Répondre
  • Merci Nine, Comme d'habitude tu es claire, et très informative. Grâce à toi, je ne crains plus les surpiqures.

    Posté par bernie, 21 juin 2014 à 07:42 | | Répondre
    • En fixant bien le repère (et non l'aiguille) les surpiqures régulières n'ont plus de secret !
      Bon weekend

      Posté par NINE COUTURE, 21 juin 2014 à 08:47 | | Répondre
  • Merci Nine
    J'aprécie beaucoup tes interventions.

    Posté par Clarice, 21 juin 2014 à 14:55 | | Répondre
  • Un grand merci pour ce tuto très très bien détaillé...
    Bon dimanche!

    Posté par Cathy, 22 juin 2014 à 08:35 | | Répondre
  • Bonne semaine à toi Cathy

    Posté par NINE COUTURE, 23 juin 2014 à 12:10 | | Répondre
  • Merci Nine pour vos explications; je viens de m'arracher les cheveux en faisant une surpiqûre sur un jean légèrement stretch, avec ma recouvreuse, mais les points sautent au passage des épaisseurs; ça fait hyper moche; j'ai défait les points sautés pour reprendre en changeant les numérotages, mais même résultat: points à nouveau sautés; j'ai bien étudié vos explications dont je vous remercie, et vais m'entraîner cet après-midi; j'aimerais bien avoir une jolie surpiqure pour finir en beauté ce pantalon

    Posté par do30, 18 août 2014 à 12:48 | | Répondre
    • Bonjour
      Avez-vous mis une petite cale sous la partie arrière du pied presseur juste avant la surépaisseur: je vous mets le lien où je montre comment on fait:
      http://ninecouture.canalblog.com/pages/17--coudre-les--surepaisseurs-/28674944.html
      et si ça ne marche pas quand même et bien faire à la MAC comme je montre dans le tuto:
      http://ninecouture.canalblog.com/pages/25---faire-des-surpiqures-tres-regulieres-a-la-mac-ou-a-la-recouvreuse/30111474.html
      Bonne chance dans la finition de votre pantalon.

      Posté par NINE COUTURE, 18 août 2014 à 15:12 | | Répondre
  • Merci Nine de votre réponse rapide; non je n'ai pas mis de cale pour la surépaisseur; je vais de ce pas voir comment vous faites, et si le résultat n'est pas à l'arrivée, je les ferais à la MAC
    Bonne journée

    Posté par do30, 18 août 2014 à 17:25 | | Répondre
  • Merci pour ces excellents conseils. Bien que je sache coudre (un peu...) j'ai énormément appris en lisant cette chronique. Savoir coudre rend agréable cette activité et meilleur les résultats. Je garde votre adresse en favori et j'y reviendrai souvent.

    Linda

    Posté par Linda, 06 octobre 2014 à 12:28 | | Répondre
  • Merci Nine! tes tutos sont toujours très clairs et détaillés; par contre une chose m'intrigue sur les photos de tes points à la recouvreuse - là où il y a les 3 photos côte à côte - au dessus de celle avec un écart étroit tu mets aiguille gauche + aiguille droite et on voit 2 lignes rapprochées
    sur celle avec un écart plus important, tu mets : aiguille gauche + aiguille du milieu;
    Est-ce une inversion des photos ou une inversion de mon cerveau ? car il me semble que aiguille droite + aiguille gauche devraient donner un écart plus important que aiguille gauche + aiguille du milieu.
    Merci de m'éclairer sur ce point

    Posté par do30, 06 octobre 2014 à 22:13 | | Répondre
    • Oui effectivement je me suis trompée, j'ai inversé les photos. Merci beaucoup de me le signaler. Je vais le rectifier.
      Bonne journée à toi.

      Posté par NINE COUTURE, 08 octobre 2014 à 13:42 | | Répondre
  • merci beaucoup pour vos tutos bien expliqués, cela me motive pour reprendre la couture, cordialement.
    Lucie

    Posté par lucielgl, 13 octobre 2014 à 23:56 | | Répondre
    • Bonne reprise de la couture et n'hésitez pas à user et abuser de mes tutos, j'aimerais en faire plus pour aider les couturières au fur et à mesure que moi-même j'apprends, mais le temps me manque....

      Posté par NINE COUTURE, 15 octobre 2014 à 13:41 | | Répondre
  • woaw !! un grand merci pour ce tuto technique super bien expliqué !
    Je reviendrai par ici quand je ferai des surpiqures !!

    Posté par by-iaoraNanou, 26 octobre 2014 à 08:55 | | Répondre
    • Promis, les surpiqures sont inratables comme ça! Il faut bien prendre son temps pour les faire, surtout si on n'en fait pas régulièrement...

      Posté par NINE COUTURE, 28 octobre 2014 à 17:03 | | Répondre
  • Bonjours Nine,

    Premièrement merci pour vos tuto, clair, simple, précis et surtout libre d’accès !
    Ensuite j'aurais aimais savoir si vous pourriez m'aider car j'ai une question qui reste jusqu’à ce jours sans réponse en rapport a la couture/surpiqure de jean.

    J'ai remarqué qu'il y avait 2 "type" de finition sur les couture/surpiqure de jean a savoir :
    - les surpiqures "lisse", soit les surpiqures classique que peuvent donner toute machine/surjeteuse
    - les surpiqures donnant un effet "froisser" ou "froncer" je ne sais pas exactement la définir je vous joint donc une photo ( http://p9.storage.canalblog.com/93/54/955969/90957254_o.jpg ) cette fameuse finition de l'ourlet mais que l'on retrouve aussi sur des surpiqures en general ( http://cdnc.lystit.com/photos/2012/12/10/balmain-blue-18cm-washed-denim-biker-jeans-product-5-5782188-267859655_large_flex.jpeg ) sur cette derniere photo on peu le constater en finition de poche arriere et avant.

    Voila, ma question peu sembler simple ou bête, mais faisant mes jean moi même j'aurais aimer retrouver sur certain modèle cette aspect de finition, et je me demande donc a quoi ceci est dû? Épaisseur de fil ? Machine industriel? Plus ou moins de tension dans le fil?

    Votre réponse pourrait donc m'être d'une grande utilité !

    Désolé d'avance pour ce"roman" écrit pour une simple question

    Cordialement
    Jo

    Posté par Jo, 23 février 2015 à 17:23 | | Répondre
    • Désolé aussi pour ce double commentaire, je rajoute une photo ou cette "finition" est d'autant plus marqué et visible : http://s5.postimg.org/uj2w9ghwn/balmain_biker_jeans.jpg

      Posté par Jo, 23 février 2015 à 17:37 | | Répondre
    • Bonjour Jo
      Les surpiqures que l'on fait à la machine/surjeteuse sont toujours lisses. L'effet "froissé" ou "froncé" est obtenu par les divers traitements des professionnels du textile appliqués aux jeans: lavage, brossage, usure avec des pierres ect.... J'ai obtenu un peu (je dis bien un peu) cet effet "froissé" sur mon bermuda beige en le lavant à 60 degrés 3 ou 4 fois de suite:

      http://ninecouture.canalblog.com/archives/2014/06/28/30140857.html

      Bonne journée

      Posté par NINE COUTURE, 25 février 2015 à 09:53 | | Répondre
      • Bonjours Nine

        Merci pour votre réponse, je vais donc pouvoir cesser de m'arracher les cheveux et pouvoir enfin m'essayer à certain test maintenant que je sais vers quoi me tourner. Sois dit en passant l'effet froisser du bermuda beige est très proche de l'effet souhaité, en tout cas pour ma part!
        Et encore une fois merci pour votre blog si bien remplis et détaillé. Un réel plaisir a suivre !

        Bonne journée a vous

        Posté par Jo, 25 février 2015 à 16:30 | | Répondre
Nouveau commentaire