13- Se faciliter la couture avec différents articles du commerce

Voici une liste (non exhaustive) d'articles que l'on trouve dans le commerce et qui ont pour but de faciliter la couture:

1) stabilmanche (chez  Butinette, Mamzelle Fourmi)

2) support droit fil (chez Mamzelle Fourmi)

3) bande à fronces (chez Rascol)

4) soluweb (chez Mamzelle Fourmi)

5) élastique à smocks chez Mamzelle Fourmi)

6) guide pour la découpe du tissu (chez Mamzelle Fourmi)

7) colle à tissus (magasins de loisirs, merceries, chez RascolMondial tissu)

8) appareils à biais (chez Rascol)

 

1) Stabilmanche

20130502_135852 

20130502_135914

Le stabilmanche sert à renforcer les coutures d'épaule des vêtements élastiques (jersey, tricot,...), c'est à dire qu'il empêche que celles-ci s'étirent et se déforment.

C'est une bande thermocollante sur une face, d'environ 1 cm de large avec un point de chaînette au tiers de sa largeur. On applique la bande au fer à repasser (même procédé que la vlieseline thermocollante) sur les coutures d'épaules dos, le point de chaînette devant être juste à 1 mm environ en-dessous de la couture d'épaule.

20130502_135958

J'en mets systématiquement pour les vêtements en jersey (jersey de viscose ou de polyester ou de coton avec élasthane ou non, tissu à mailles tricotées,...). Pour le coton interlock moyennement épais je n'en mets pas. 

 

2) Support droit fil

20130502_140202

20130502_140212

Il sert à empêcher une encolure de s'étirer, de se déformer, ou à des coutures de s'étirer. C'est une bande thermocollante sur une face d'environ 1 cm de large, mais à la différence du stabilmanche, elle n'a pas de point de chaînette. Son application sur le tissu se fait également au fer à repasser.

Pour l'appliquer dans les courbes de l'encolure, il faut la couper par petits morceaux de 1 à 2 cm.

On peut s'en servir aussi pour les coutures d'épaule également.

 

3) Bande à fronces

20130402_124503

Cette bande sert à faire des fronces sur bon nombre de tissus. Elle est thermocollante sur une face, fait environ 1,5 cm de large et s'applique au fer à repasser sur les surplus de couture, les fils bleus vers soi:

20130402_135302 coté thermocollant

20130402_135319 coté fils bleus

Une fois collée sur le surplus de couture, on tire sur les fils bleus aux extrémités jusqu'à obtenir la longeur voulue de fronces. Puis on noue les fils entre eux à chaque extrémité, et on répartit les fronces régulièrement.

C'est parfait pour moi car je n'arrive pas à faire les fronces avec ma vieille MAC.

20130402_135608 bande thermocollée sur le surplus de tissu

20130402_141548 fils bleus tirés

20130402_142202 fils bleus tirés des 2 cotés et fronces réparties

20130406_111202 résultat sur un gilet de chaque coté de la patte de boutonnage

 

4) Soluweb

20130428_145748

Cette bande sert à assembler 2 morceaux de tissu provisoirement. Elle fait environ 2 cm de large (on peut la couper). Elle est thermocollante sur les deux faces et s'applique au fer à repasser posée entre 2 tissus. Ensuite on coud les 2 tissus ainsi maintenus l'un sur l'autre. La bande disparaît dans l'eau (ou avec un chiffon imbibé d'eau).

On peut s'en servir dans de mutiples applications: ourlets (cela dispense de l'épinglage et du bâti), formation des plis (même chose, plus d'épinglage ni bâti et en plus les plis ne bougeront pas sous l'aiguille à la couture), assembler des morceaux de tissu façon patchwork, appliquer un motif en tissu sur un  autre tissu (par exemple une fleur découpée dans un tissu qu'on applique sur la pièce devant d'un tee-shirt),....

20130428_150456 bande posée entre le tissu du jogging et le biais

20130428_151024 bande collée après passage du fer à repasser

20130428_152755 biais surpiqué, la bande soluweb sous le biais disparaîtra au lavage.

 

5) Elastique à smocks

20130429_114221

C'est une bande élastique ajourée. Elle comporte des lignes distinctes parallèles. Il en existe de différentes largeurs selon que l'on veut une petite largeur de smocks ou une grande largeur.

Voilà comment on procède:

Sur le tissu, on  reporte les deux marquages prévus par le patron pour l'emplacement des smocks . Puis dans les instructions du patron, il est dit de faire des smocks entre ces deux marquages de façon à  réduire la distance entre eux de 30% (par exemple) :la distance de 30 cm réduite de 30% devient  21 cm. Dans cet exemple, on va donc couper 21 cm d'élastique + les surplus. On marque l'élastique sur 21 cm.

Ensuite, on épingle les 2 extrémités marquées de l'élastique aux repères sur le tissu, puis on coud au point zigzag sur la première ligne de l'élastique mais sans prendre la ligne en couture (c'est à dire qu'on coud "à cheval" sur la ligne), tout en étirant l'élastique. Et ainsi de suite sur les autres lignes...

On peut sauter une ligne entre deux pour avoir des smocks plus espacés. 

20130429_113805 mesure entre les marquages sur le tissu: 30 cm

20130429_114502 élastique coupé de 21 cm entre les marquages + les surplus

20130429_121900 marquages de l'élastique épinglés sur les marquages du tissu

20130429_123326 1ère couture faite sur l'envers au point zigzag en étirant l'élastique jusqu'à ce que le tissu en-dessous ne fasse plus de plis

20130429_123345 résultat de la 1ère piqure sur l'endroit

20130429_124800 2ème et 3ème piqures effectuées sur l'envers du tissu de la même façon que la 1ère piqure

20130429_124820 résultat des coutures sur l'endroit: smocks finis  

Cette méthode est très bien pour moi, car ma vieille MAC n'aime pas coudre avec du fil élastique dans la canette, et en plus, il faudrait d'abord faire des essais sur des chutes de tissu pour calculer la tension du fil pour arriver à 30 % de réduction, c'est plus long... 

 

 6) Guide pour la découpe du tissu

20130414_104905

Ce guide permet de découper les surplus de couture et d' ourlets facilement et régulièrement, sans avoir à marquer ces contours là sur le tissu auparavant.

On met l'anneau sur le guide à la largeur de surplus ou d'ourlet souhaité. On pose le guide sur la lame droite des ciseaux, puis on coupe le tissu en positionnant l'anneau sur la ligne de couture, le guide se déplace ainsi en même temps que les ciseaux.

Vous pouvez voir le tuto qui montre son utilisation ICI.

 

7) Colle à tissu

20130520_231102

 

La colle à tissus est transparente après séchage (ne se voit donc pas du tout), tient très bien au lavage (j'en ai fait l'expérience à 30 degrés) et est très pratique (voir indispensable) par exemple:

- pour les fins de couture à la surjeteuse: après avoir rentré les fils on dépose un peu de colle sur l'extrémité des fils.

- pour coller tous les petits bouts de tissu qui n'ont pas été pris dans la couture: par exemple quand je couds un biais à l'encolure, il arrive que sur 1 cm le biais n'a pas été pris dans la couture, dans ce cas, je dépose un point de colle entre le biais et l'encolure. Il est possible bien entendu de faire quelques points glissés à la main, mais c'est plus long.

- pour les ourlets, quand sur une petite distance, l'ourlet n'a pas été pris dans la couture. La aussi , on peut faire des points à la main , mais c'est plus long.

Par contre, comme elle a tendance une fois sèche à raidir le tissu, il vaut mieux ne  l'utiliser que sur de petites distances à la fois (pas plus d'1 cm environ), ainsi on garde la souplesse du tissu.

 

8) Appareils à biais

78800928_p[1]

 

Ces appareils servent à faire des biais de différentes largeurs. Ils me font gagner beaucoup de temps. Je fais tous mes biais avec.

Vous pouvez voir le tuto qui montre comment on s'en sert ICI.

 

 

Posté par NINE COUTURE