25 - Faire des surpiqures très régulières à la MAC ou à la recouvreuse

Les belles finitions sur un vêtement consistent, entre autres, à ce que les piqures et surpiqures soient régulières, bien parallèles l’une à l’autre quand il y en a 2, toujours à la même distance du bord tout au long de la piqure, effectuées avec un fil et une longueur de point adaptés au tissu.

Pour ma part, je fais les surpiqures simples ou doubles soit avec la recouvreuse, soit avec la MAC (ayant une recouvreuse je n’utilise jamais l’aiguille double à la MAC), et les surpiqures triples à la recouvreuse.

D’une façon générale, j’utilise la recouvreuse pour surpiquer :

Les coutures (latérales, milieu, emmanchures…), les ourlets dans le jersey, les empiècements, les poches arrondies dans le bas, les braguettes.

Et la machine à coudre pour surpiquer :

Les poches avec angles en bas, les revers de poche avec angles, les ceintures, les cols, les poignets rapportés, les parementures milieu devant rapportées etc.…

1) Surpiqures à la recouvreuse

Surpiqure simple (au point de chainette)

J’utilise soit le même fil qu’à la surjeteuse (c’est-à-dire le fil en cône qui est un fil fin, cela donne sur l’endroit une surpiqure à points discrets pas épais et sur l’envers un point de chainette qui est plus épais que le point envers de la MAC), soit un fil plus épais (fil spécial surpiqure jean ou fil extra fort etc.…):

         point de chainette endroit                           point de chainette envers

        20140615_145536    20140615_145550

Pour garder toujours la même distance par rapport au bord de la couture ou poche etc.…. Je définis un repère sur mon pied presseur de façon à ce que ma surpiqure fasse par exemple 2 mm, ce repère va suivre le bord du tissu pendant toute la surpiqure. Je ne vais plus regarder ou pique mon aiguille mais fixer des yeux mon repère et surveiller qu’il ne dévie pas du bord et ça tout au long de ma surpiqure:

                         20140615_112633

 20140615_145020 20140615_145435

Une autre méthode consiste à tracer au feutre effaçable à l’eau (ou à la craie) la ligne de surpiqure, c’est une méthode très “sûre” car là on fixe avec les yeux à la fois le repère (qui est la ligne du feutre) et l’aiguille, mais c’est plus long au total. Je me sers de cette méthode pour faire les surpiqures qui ne suivent pas des bords (exemple les surpiqures sur les poches de jean):

20140518_085955 20140518_121159

On peut utiliser l’aiguille de gauche ou milieu ou droite de la recouvreuse, c’est selon la distance du bord que l’on souhaite et le repère choisi sur le pied.

Et surtout, je vais lentement car sinon il est difficile de ramener vite le repère sur le bord lorsque celui-ci a dévié. Dans les lignes droites je vais un peu plus vite mais dans les courbes je vais très lentement et dans les angles je vais point par point (je laisse l’aiguille plantée dans le tissu, je lève le pied presseur et tourne le tissu puis rabaisse le pied et fais 1 point puis je recommence…)

Surpiqure double (au double point de recouvrement)

J’utilise 2 aiguilles : celle de gauche et celle de droite. Cela donne un écart de 6 mm environ entre les 2 (comme les vêtements du commerce). Si l’on utilise celle du milieu avec celle de gauche ou celle de droite, l’écart n’est plus que de 3 mm environ, je m’en sers plutôt pour les ourlets des vêtements en jersey.

J’utilise le même fil fin que pour la surjeteuse (cône) ou un fil plus épais (fil spécial surpiqure jean ou fil extra fort ect…)

Sur l’endroit, les surpiqures sont toujours parfaitement parallèles et les points jolis (comme dans le commerce).

Sur l’envers, cela donne une sorte de surjet de la largeur des aiguilles. C’est pourquoi pour surpiquer les ceintures, j’utilise plutôt la MAC car ce surjet large n’est pas très esthétique sur l’envers des ceintures. Par contre, c’est parfait pour surpiquer les coutures et les empiècements:

                                   88085401_p[1]

Remarque: avec les 2 aiguilles à la recouvreuse, on ne peut surpiquer que les lignes droites et les courbes mais pas les angles car lorsqu’on laisse les aiguilles plantées dans le tissu et qu’on lève le pied presseur pour tourner à l’angle : le tissu ne bouge pas. Dans ces cas (et c’est souvent le cas des poches dos de jean), je surpique avec la MAC et non à la recouvreuse.

Pour garder la même distance du bord tout du long de la surpiqure, je procède de la même façon que précédemment pour la surpiqure simple.

aiguille gauche+aiguille droite                    aiguille gauche+aiguille milieu         3 aiguilles

  20140615_151716    20140615_152259    20140615_151942

Si mes surpiqures sont loin d’un bord (cas des ourlets), j’utilise cet accessoire à ourlet (je ne définis pas de repère sur le pied presseur):

                           20140615_112648

Sur l’endroit de l’ourlet replié, je marque d’un trait à la craie à combien de distance du bord replié l’aiguille doit piquer:

                                20140615_105225

Puis je plante l’aiguille dans mon trait et je règle mon pied spécial en fonction:

                     20140615_150509

Je ne regarde toujours pas l’aiguille, par contre mes yeux vont vérifier tout au long de l’ourlet que le tissu se met bien le long de la butée.

                              20140615_150606

 

2) Surpiqures à la MAC

Mes points utilisés:

Avec ma MAC PFAFF, j’utilise le point droit, le triple point, un des points décoratifs, le point zigzag court et étroit ect…

                  20140526_104932

Mes pieds utilisés:

             pied standard                                          pied spécial

20140615_093907 20140615_093745

pied pour ourlet                                                    tige pour matellassage

20140615_093812 20140615_093833

Surpiqure simple

Pour effectuer une surpiqure simple à 2 mm du bord du tissu ou de la couture, je place le petit repère rouge juste à coté du bord du tissu, et pour une surpiqure à 4 mm du bord, je place le petit repère rouge sur le bord du tissu. Et comme pour les surpiqures à la recouvreuse je ne regarde pas l’aiguille mais mon petit repère rouge tout au long de la surpiqure, afin que celui-ci ne dévie jamais de sa trajectoire:

20140615_094031 20140615_094136

                                        20140615_094337

Lorsqu’on arrive dans un angle (exemple de la poche plaquée), il faut laisser l’aiguille plantée dans le tissu, lever le pied presseur, tourner le tissu et vérifier que le petit repère rouge soit comme le début de la surpiqure (jouxtant le bord du tissu ou placé sur le bord du tissu selon ce qu’on a choisi comme écart):

20140615_084722  20140615_084919

20140615_084907  20140615_084932

20140615_084958  20140615_085019

Surpiqure double

Pour effectuer une surpiqure double, je fais d’abord la 1ère surpiqure le long du bord comme décrit précédemment, puis je prends le pied spécial ( voir photo du pied plus haut). Je positionne la 1ère surpiqure dans la rainure du pied et je vais coudre ainsi tout au long de la 2ème surpiqure en ne regardant jamais l’aiguille mais en fixant de syeux la rainure du pied pour surveiller rigoureusement que la 1ère surpiqure se place bien dans la rainure du pied.

Et surtout je vais très lentement dans les courbes et un peu plus vite dans les lignes droites:

20140615_094657

                          20140615_095136

Dans les angles,c’est un peu plus délicat:

- soit on coud point par point en laissant l’aiguille plantée après chaque point et en levant le pied à chaque fois pour voir où le point suivant va se situer par rapport à la 1ère surpiqure,

- soit auparavant, avec une règle on trace à la craie ou au feutre lavable à l’eau l’emplacement de la 2ème surpiqure, ainsi il n’y a plus qu’à piquer l’aiguille sur le trait:

  20140615_100002 20140615_105207

Pour effectuer les ourlets, je procède comme pour l’ourlet à la recouvreuse: sur l’endroit de l’ourlet replié, je marque d’un trait à la craie à combien de distance du bord replié l’aiguille doit piquer:

                                20140615_105225

Puis j’utilise soit le pied spécial ourlet (convient pour des ourlets pas trop grands):

20140615_105435 

Soit la tige qui sert pour la matelassage (que je n’ai encore jamais fait):

20140615_105906 

Soit en utilisant un bloc de post it: on le pose avec l’adhésif sur la machine à l’emplacement calculé pour la largeur d’ourlet souhaité:

20140615_110243 

            20140615_105702

Posté par NINE COUTURE